• Le trône d'ébène - Thomas Day

    Le trône d'ébène - Thomas Day

     

    « Nous, Zoulous ! avons une prophétie. Cette prophétie dit qu'un jour un enfant aux grands pouvoirs naîtra et qu'avec lui s'ouvrira une ère durant laquelle "amazoulou" signifiera terreur et mort pour tous les peuples du pays n'guni et des pays voisins, jusqu'à la mer, au sud, à l'ouest et à l'est, jusqu'aux Montagnes-De-La-Lune au nord. Nous, Zoulous ! avons une prophétie... »

    Voici l'histoire de Chaka, roi des Zoulous ! Une histoire plein de magie, de folie et de sang. Celle d'une Afrique où les dieux ont encore tous leurs pouvoirs... une Afrique d'avant l'homme blanc.

    Plus je lis Thomas Day, et plus j'apprécie. Ce roman était donc l'occasion de le découvrir encore un peu plus tout en associant ça à l'Afrique, que j'explore par la SFFF.

    L'histoire est donc celle de Chaka Zulu, le fondateur de l'empire zoulou au début du XIX° siècle, en commençant par le récit de sa conception. On suit ensuite son évolution, son enfance difficile, l'affirmation de soi pendant l'adolescence, son éducation de guerrier, puis son accession au trône, d'abord des Zoulou, puis d'une confédération de tribus. Le tout baigne dans une ambiance magique qui puise dans les traditions d'Afrique australe, dans ses dieux et dans ses légendes. De plus, pour rester dans cet espace intermédiaire, entre réalité et monde magique, l'auteur ne donne aucune indication de date ou de temporalité. Cette situation ne change qu'avec l'apparition dans le récit des Anglais, de leur rationalité (les armes à feu, les montres de gousset, etc.), et les dates se font de plus en plus présentes, avant de disparaître de nouveau à mesure que Chaka sombre dans la folie. J'ai beaucoup aimé cette façon de faire, subtile mais qui pose très bien le cadre de l'histoire.

    Avant d'entamer ma lecture je connaissais à peine Chaka Zulu ; bien sûr, je savais qu'il était le premier empereur de la nation Zoulou, mais sans plus. Cette ignorance m'a permis de me laisser happer par ma lecture sans comparer les évènements relatés à ce que je savais auparavant, et aussi d'apprécier plus encore la part de fantastique qui règne dans le livre. Par contre, à la fin de ma lecture je suis allée voir ce que je pouvais trouver sur Chaka, et j'ai pu constater que les grandes lignes étaient respectées.

    En ce qui concerne le style de Thomas Day, il est comme toujours simple, direct, presque aride, mais cela ne me dérange pas. Il y a justement dans ce travail sur la langue une précision, le choix du mot juste, qui rend la lecture très agréable. En même temps, j'aurais préféré lire un texte dans un style plus « africain », avec plus d'images, d'expressions, etc., qui me donne plus l'impression d'être sur le continent africain. Là, c'était un peu trop occidental à mon goût. Mais bon, ce n'est qu'un détail mineur, le reste du livre m'ayant vraiment plu.

    Au final, voilà un livre très agréable, qui mêle parfaitement l'histoire et la légende pour donner un roman fantastique plus que plaisant.

    « Zodiac - Neal StephensonSur le fleuve - Léo Henry et Jacques Mucchielli »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mars 2015 à 15:27

    J'apprécie doublement un roman lorsque les faits historiques sont respectés dans les grandes lignes, d'autant plus quand il baigne dans un univers SF ou fantastique, ce qui ne gâche rien !

    Thomas Day est un auteur que j'ai de plus en plus envie de découvrir, notamment avec "Du sel sous les paupières" qui est dans ma PAL.

    Merci pour cette très intéressante chronique smile

    2
    Mercredi 4 Mars 2015 à 15:29

    Je t'en prie ^^

    Et je lis de plus en plus Thomas Day, mais Du sel sous les paupières ne m'attire pas plus que ça. C'est surtout 7 secondes pour devenir un aigle qui me fait envie en ce moment.

    3
    Mercredi 4 Mars 2015 à 15:45

    Je ne le connais pas celui-là, et je vais vite aller voir de quoi il retourne, merci !

    4
    Mercredi 4 Mars 2015 à 15:58

    Je t'en prie :)

    5
    Vendredi 6 Mars 2015 à 08:04
    Sylly

    j'aime décidément beaucoup tes chroniques, qui sont vraiment des tentations ^^

    Ce roman à l'air tout simplement passionnant. j'aime bien en général les romans où l'on peut suivre l'évolution d'un personnage depuis sa plus tendre enfance; il est quasiment impossible de ne pas s'imprégner d'eux et de ne pas s'investir dans leurs périples.

    De l'Afrique, j'ai surtout lu des Contes et Légendes, j'aimerais beaucoup la découvrir sous le couvert de la Fantasy du coup ^^

    En tout cas, je crois que ma Wish va encore prendre du poids :)

    6
    Lundi 9 Mars 2015 à 16:05

    Merci beaucoup, ça me touche :)

     

    Et j'espère que ça te plaira.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :